Login Accedi ^
Italiano
Registrati
Registrati su Weekeep! Trova i tuoi amici di Facebook, organizza i tuoi viaggi e visita oltre 1.000.000 eventi in tutto il mondo!
Accedi con Facebook
Accedi con Google+
Facebook Google+
X
RISULTATI
MAPPA
DETTAGLIO
$mapTile_Titolo
$mapTile_Immagine
$mapTile_Indirizzo
$mapTile_LastMinute
$mapTile_Durata
Località
Dormire
Mangiare
Offerte Speciali
Eventi
Mostra tutte le 7 categorieMostra meno categorie
Mostra tutte le 11 LOCALITAMostra meno località
Mostra tutte le 23 sistemazioniMostra meno sistemazioni
PREZZO : da € a
OSPITI :
CAMERE :
STELLE : da a
Mostra tutte le 13 categorieMostra meno categorie
Mostra tutte le 13 categorieMostra meno categorie

Pianokosmos @ Cité de la musique

Cité de la musique 221 avenue Jean Jaurès, Parigi, Francia
Google+

Stephanos Thomopoulos / Tal Isaac Hadad

Stephanos Thomopoulos, piano
Tal Isaac Hadad, video installation
Dawid Górny, programmation, design
Lisa Kori Chung, recherche, interactivité

Pour en savoir + et réserver : bit.ly/1jLKkXD

Programme Béla Bartók Mikrokosmos - Choix de pièces George Crumb Makrokosmos - Volume 2
Modestement, Bartók avait préfacé son Mikrokosmos avec ces mots : « Les quatre premiers cahiers de ces pièces pour piano ont été conçus avec l’intention que ceux qui veulent apprendre le piano – enfants ou adultes – y trouvent un matériau adapté à l’apprentissage depuis le tout début, ordonné selon les degrés de difficulté et s’appliquant si possible à tous les problèmes techniques simples. »
Au-delà de leur évidente vocation pédagogique, les cent cinquante-trois pièces du Mikrokosmos de Bartók (publiées en 1940) composent toutefois tout un univers, dans lequel circulent des formes, des styles, des allusions, des souvenirs. Quant au Makrokosmos du compositeur américain George Crumb (1973), il réunit des Fantasy-Pieces d’après le Zodiaque, avec une notation qui fourmille de symboles visuels évoquant la croix, des étoiles ou une galaxie. Tal Isaac Hadad propose d’observer les états-systèmes, imaginés par Béla Bartók et George Crumb à travers le prisme du mouvement et de l’interprétation du pianiste Stephanos Thomopoulos.

Le concert est aménagé à l’aide d’un dispositif vidéo qui donne lieu à une expérience visuelle sur le geste et, plus précisément, sur ses modes de représentation. Le touché pianistique du récital devient générateur d’images, de formes et d’écritures abstraites. Ces traces suggèrent des mondes, des cosmos et des environnements visuels qui font écho aux oeuvres proposées au programme, en face-à-face : Mikrokosmos et Makrokosmos.

Par exemple, sur l’interprétation de Mikrokosmos les doigtés du pianiste Stephanos Thomopoulos retracent des séries de formes abstraites, à la manière d’écritures décomposées, des « finger painting » (peintures aux doigts) en instantanés graphiques. Avec Makrokosmos, le concert évolue dans un cosmos plus lointain fait d’algorithmes et de cartographies qui rejoint le Zodiaque de George Crumb. La démarche visuelle de la pièce a été élaborée en collaboration avec Dawid Górny et Lisa Kori Chung, programmeurs et chercheurs en interaction à la Fabrica (Trévise, Italie). Le dispositif de capteurs de mouvements permet d’analyser les gestes de l’interprète et d’en isoler des algorithmes invisibles à l’oeil nu. Ils transposent ainsi graphiquement l’espace du récital entre cosmologie de mouvements et de jeux.

Stephanos Thomopoulos

Après avoir étudié au Conservatoire national de Thessalonique, en Grèce, et à la Musikhochschule de Cologne, en Allemagne, dans la classe de Arbo Valdma, Stephanos Thomopoulos travaille aux côtés de Jacques Rouvier et Marie Françoise Bucquet au Conservatoire de Paris (CNSMDP), Il est lauréat de concours internationaux (Holland Music Sessions, Maria Canals, Hellexpo, Jugend Musiziert) et sélectionné par les fondations Blüthner, Yamaha et Kempff. En France, on a pu entendre Stephanos Thomopoulos à la Cité de la musique, à l’Ircam, à la Salle Gaveau ou au Musée d’Orsay, au Festival Chopin à Nohant, aux Dominicains de Haute Alsace, au Piano à Auxerre, au Festival Georges Bizet à Bougival. Parmi ses partenaires de prédilection en musique de chambre, on peut citer le Quatuor Arditti, Patrice Fontanarosa, Loïc Schneider ou Shani Diluka. Il se produit aussi avec l’ensemble Itinéraire et l’ensemble Kyklos. Stéphanos Thomopoulos a enregistré des oeuvres d’Alexander Scriabine pour le Mécénat Musical Société Générale, et des oeuvres de Manos Hadjidakis pour la fondation italienne CIMA. Dans la collection Meyer du Conservatoire de Paris (CNSMDP) est paru en 2012, en première mondiale, l’intégrale des oeuvres pour piano seul ainsi que Synaphaï pour piano et orchestre de Iannis Xenakis. L’enregistrement live Une soirée Leipzig est paru en avril 2012 dans la collection Mediencampus.
En 2013 il a enregistré un disque, avec le flûtiste Loïc Schneider. http://www.stephanos-thomopoulos.com

Tal Isaac Hadad

Tal Isaac Hadad est un artiste français. Il travaille sur les expériences d’écoute, les objets musicaux et l’art sonore. Il vit à Paris. Adepte des détournements sonores, il s’intéresse aux formes les plus populaires comme aux plus savantes. Il nourrit sa pratique par des recherches de terrain. Son approche part souvent de l’observation de la scène musicale ou encore de la circulation de sons dans l’espace public. Néanmoins, lorsqu’il infiltre un groupe social, contrairement à un chercheur, il invite ses membres à participer au projet. Il a notamment participé à la Biennale d’architecture de Venise en 2010, à la FIAC 2012 à Paris avec une oeuvre composée d’un piano à trois notes (Fa, Fa#, Sol), et un second à six notes, conçus et adaptés aux mouvements des Musica Ricercata de György Ligeti. Plus récemment il a présenté à la Biennale de Marrakech en 2014 un readymade de pratiques entre geste musical et sportif. http://www.talisaac.com http://www.facebook.com/talisaachadad

Le dispositif visuel de Tal Isaac Hadad a été élaboré en collaboration avec Dawid Górny et Lisa Kori Chung, programmeurs et chercheurs en design interactif actuellement en résidence à la Fabrica, Trévise, Italie. http://www.fabrica.it

Dawid Gorny (résident à la Fabrica) est programmeur et designer interactif, ses recherche concerne particulierement la conception informatique et le developpement de logiciel, il est le co-auteur du Cinder Creative Coding Cookbook (2013). Il realise des instalations artistique et technologique, il a fondé et dirige le programme du festival art+bits, à Katowice, en Pologne. http://dawidgorny.com/ Lisa Kori Chung (resident à la Fabrica) est americaine, artist, designer et chercheur en interaction à la Fabrica , elle travail sur la musique, la technologie et plus largement le monde physique. elle est l'auteur de The Medium and the Mayhem: Electronic Art around the Globe (2011). http://lisakori.net/

Pianokosmos

Stephanos Thomopoulos / Tal Isaac Hadad Sunday
June 15th 2014 15:00
Amphitheater
Stephanos Thomopoulos, piano
Tal Isaac Hadad, video installation
Dawid Górny, programmation, design
Lisa Kori Chung, recherche, interactivité

Program Béla Bartók Mikrokosmos - selection of pieces George Crumb Makrokosmos - Volume 2

Stephanos Thomopoulos, pianist
Tal Isaac Hadad, artist
Dawid Gorny, programmer and designer
Lisa Kori Chung, interaction artist and researcher

Tal Isaac Hadad presents a lens into the cosmos systems imagined by Bela Bartok and George Crumb through the prism of movement and piano interpretation of Stephanos Thomopoulos. The concert is augmented by a display of motion graphics, giving rise to a visual experience of pianistic expression. In this setting, the form of the piano recital becomes a generator of images, shapes and abstract traces. In Mikrokosmos, the system of representation transforms hand movements into detailed three dimensional "gesture paintings", recalling a form of decomposed writing. During Makrokosmos, the perspective is expanded into a larger topology, suggesting vast environments and constellations. The visual concept of the piece was developed with Dawid Gorny and Lisa Kori Chung, programmers and interaction researchers at Fabrica (Treviso, Italy). Using depth cameras to analyze the gestures of the pianist, characteristics of motion are isolated, building a knowledge of movement invisible to the naked eye. The act of playing, the focus of the classical recital, is shifted into a realm of visual cosmology.

Stephanos Thomopoulos

Stephanos Thomopoulos is a pianist acknowledged for the originality of his repertoire, chosen on the basis of profound meditation on music and other art forms. Considering music to be a territory without stylistic or historical borders, he performs works ranging from canonical composers, who have fascinated him since childhood, including Chopin, Liszt, Debussy, Ravel and Rachmaninov, to contemporary ones, such as Iannis Xenakis, Thomas Adès, Philip Glass, Georges Koumendakis and Gérard Pesson He is a laureate of international competitions (Holland Music Sessions, Maria Canals, Hellexpo, Jugend Musiziert) and distinguished by the Blüthner Foundation, the Yamaha Music Foundation, the Kempff Foundation and the Tokyo Foundation. Among his favourite chamber music partners are the Arditti Quartet and Patrice Fontanarosa. http://www.stephanos-thomopoulos.com

Tal Isaac Hadad is a French artist who works on the listening experiences, musical objects and sound art. He diverts and manipulates sound sources; from their most popular to their most erudite forms. His approach, which often involves an observation of the music scene or the way in which sound circulates in public spaces, could be likened to an ethnomusicologist. The artist fuels his research through field work. However unlike a researcher, when he infiltrates a social group, it is to facilitate an invitation to participate in a project. He lives in Paris. http://www.talisaac.com http://www.facebook.com/talisaachadad


Dawid Górny (resident at Fabrica) is a programmer and designer. His work and research is focused on computational design, software development, and installations. Dawid is the co-author of Cinder Creative Coding Cookbook (2013). He was the founder, organizer, and program director of the art+bits festival, in Katowice, Poland-- the encounter of art and technology, http://dawidgorny.com/

Lisa Kori Chung (resident at Fabrica) is an American interaction artist and researcher, whose work focuses on themes about music, technology and the physical world. She is the author of research project The Medium and the Mayhem: Electronic Art around the Globe (2011). http://lisakori.net/ -------------------- Fabrica is a communication research centre. It is based in Treviso, Italy http://fabrica.it

Veniteci a trovare
il 15 giugno 2014

Che Tempo fa

Recensioni

Caricamento...
Caricamento...
In questa zona i nostri Partner offrono: